Processeur de Moralité

From the Portal Wiki
Jump to: navigation, search
MoralityCore.png
«
Je viens de perdre quelque chose, vous avez vu ? Qu'est-ce que c'est ? une surprise... de quoi peut-il s'agir ?
GLaDOS
»

Le Processeur de Moralité est un processeur de personnalité apparaissant dans Portal, ainsi que dans Portal 2: Lab Rat. Il s'agit de l'un des nombreux processeurs qui était attachés à GLaDOS afin de la contrôler. Il a été programmé pour l'empêcher de faire des actes contraires à l'éthique, agissant comme une conscience artificielle. Lorsque Doug Rattman voit le Processeur de Moralité pour la première fois, il doute sur sa capacité de retenir GLaDOS, en disant "Une conscience peut toujours être court-circuitée". Il avait vu juste, puisque même si le Processeur de Moralité était attaché à GLaDOS, cette dernière à quand même inondé le complexe d'Aperture de neurotoxines.

À la fin de Portal, il se détache du corps de GLaDOS, peut-être intentionnellement. GLaDOS répète à Chell de ne pas le toucher, mais Chell néglige son conseil et le détruit dans un Incinérateur Autonome d'Urgence. Sa conscience désormais retirée, GLaDOS est libre d'inonder sa chambre de neurotoxines. Cependant, le Processeur de Moralité apparemment également nécessaire pour laisser la Tourelle à Roquettes de la chambre désactivée. Chell l'utilise pour détruire GLaDOS.

Anecdotes

  • Contrairement aux aux processeurs, le Processeur de Moralité n'est pas capable de parler ou bien le refuse, tout simplement.

Voir aussi